Partager

J’ai entendu récemment quelques personnes qui m’ont raconté l’enfer qu’ils ont vécu pour régler la succession d’un proche décédé. Être désigné liquidateur témoigne d’une grande marque de confiance, mais peut aussi être un vrai cadeau empoisonné. Pour en limiter les désagréments, on peut faire en sorte, de son vivant, de préparer le terrain le mieux possible.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous sur LesAffaires.com. Vous devez être abonné pour lire l’article.

Articles récents

Comment recevoir un gros chèque du fédéral à votre retraite?

À VOS AFFAIRES. Le Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un merveilleux régime

Voir plus

Acheter une première maison, ça peut devenir stressant

Alors que le gouvernement fédéral se targue d’aider les jeunes à devenir propriétaires,

Voir plus

Pourquoi j’ai perdu l’envie de voyager ou le cirque des compagnies aériennes

Je pensais faire partie des chanceux dont le passeport est valide jusqu’en 2024. Finalement, je

Voir plus