Partager

J’ai entendu récemment quelques personnes qui m’ont raconté l’enfer qu’ils ont vécu pour régler la succession d’un proche décédé. Être désigné liquidateur témoigne d’une grande marque de confiance, mais peut aussi être un vrai cadeau empoisonné. Pour en limiter les désagréments, on peut faire en sorte, de son vivant, de préparer le terrain le mieux possible.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous sur LesAffaires.com. Vous devez être abonné pour lire l’article.

Articles récents

Faites de 2022 l’année où vous réglerez vos affaires

Avant tout, laissez-moi vous souhaiter une année 2022 remplie de bonheur. Espérons que le virus

Voir plus

Deux situations injustes lors d’un décès

Lorsque quelqu’un décède, il existe des situations où des personnes peuvent être victimes

Voir plus

Pistes d’optimisation du décaissement

Le moment à partir duquel un client touche ses rentes publiques importe. On n’est pas à la

Voir plus