Partager

Dans le beau monde de la fiscalité, on rencontre parfois des aberrations. Par exemple, recevoir un remboursement d’impôt de 6 000 $ grâce à une cotisation de 5 000$ à son REER, ou encore ne pas pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt important parce qu’on paie une pension alimentaire.  

 

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous sur LesAffaires.com. Vous devez être abonné pour lire l’article.

 

Articles récents

Immobilier: que peut-on déduire lors de la vente?

On ne paie pas d’impôt quand on vend sa résidence principale, on l’a souvent répété ici.

Voir plus

Gonfler votre CELI? Gare aux stratagèmes fiscaux

À VOS AFFAIRES. J’écoutais, il y a quelques semaines, une belle présentation sur YouTube qui

Voir plus

Tirer profit des règles

Le calcul exact du compte de dividendes en capital (CDC) d’une société n’est pas une tâche

Voir plus