Partager

Dans le beau monde de la fiscalité, on rencontre parfois des aberrations. Par exemple, recevoir un remboursement d’impôt de 6 000 $ grâce à une cotisation de 5 000$ à son REER, ou encore ne pas pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt important parce qu’on paie une pension alimentaire.  

 

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous sur LesAffaires.com. Vous devez être abonné pour lire l’article.

 

Articles récents

Deux situations injustes lors d’un décès

Lorsque quelqu’un décède, il existe des situations où des personnes peuvent être victimes

Voir plus

Pistes d’optimisation du décaissement

Le moment à partir duquel un client touche ses rentes publiques importe. On n’est pas à la

Voir plus

Optimiser l’épargne et la décaisse

Le décaissement des sommes à la retraite est un sujet chaud depuis quelques années. Toutes

Voir plus