Partager

À VOS AFFAIRES. Encore une fois cette année, il sera important de planifier vos finances personnelles pour naviguer dans un environnement économique incertain. Voici quelques conseils pour vous aider à gérer efficacement vos finances que je vous mets au défi d’appliquer en 2024.

1. Faites un bilan

Non, ce n’est pas si long que ça… et ça en vaut la peine. Vous aurez l’heure juste sur votre situation financière. Fini le jeu de cache-cache ! En refaisant l’exercice ultérieurement, vous pourrez ainsi apprécier votre richesse supplémentaire (que je vous souhaite positive).

2. Faites un budget

Ça peut être fastidieux… ou non. Pas sérieux. En plus du bilan ? Eh oui ! Un autre bon exercice pour se mettre les yeux vis-à-vis des trous. Même si vous nagez carrément dans l’argent, ce n’est pas une raison pour ne pas le faire. Vous pourriez constater que certaines dépenses, même si vous avez les moyens de les faire, frisent l’indécence…

Vous pouvez utiliser une foule d’outils pour faire un budget, dont celui de l’Autorité des marchés financiers, qui rend l’exercice presque agréable: https://lautorite.qc.ca/grand-public/outils-et-calculateurs/calculateurs/budget.

3. Constituez votre fonds d’urgence

Si ce n’est pas déjà fait. La pandémie nous a fait prendre conscience de l’importance d’un fonds d’urgence. Essayez d’économiser au moins l’équivalent de trois mois de dépenses. Ce fonds peut couvrir des dépenses imprévues, comme des réparations de voiture ou encore une perte de revenus. Même s’il peut s’agir d’une marge de crédit (dont le taux d’intérêt peut être élevé), il n’y a rien comme un vrai compte de banque, surtout pour les pertes de revenus éventuelles.

4. Gérez vos dettes intelligemment

Surtout les cartes de crédit. Débarrassez-vous de ce réel «poison» qu’est le solde impayé de vos cartes de crédit ! Consolidez vos dettes, s’il le faut, et renégociez les taux d’intérêt avec vos créanciers pour alléger votre fardeau s’il est trop lourd. Pour les emprunts dont le taux est «raisonnable», nul besoin d’en accélérer les versements.

5. Diversifiez vos placements selon votre profil d’investisseur

La base, quoi! Les marchés financiers, particulièrement celui des actions cotées en Bourse, ont été très volatils au cours des derniers mois. Rien de nouveau ici. Aussi loin que je regarde, je ne vois rien à l’horizon qui me dit que cette volatilité, ces « vagues » dans les rendements, va disparaître. Diversifiez votre portefeuille, notamment à l’aide de fonds communs, afin de réduire la hauteur de ces vagues.

À long terme, vous pourriez obtenir le même résultat, mais le voyage vous donnera moins la nausée. En parlant avec votre conseiller, demandez-lui de vous montrer toutes ses options d’investissement, mais également ce qu’il pense d’autres produits qu’il ne peut vous offrir.

6. Revoyez vos besoins en assurance

Que la paix soit avec vous ! Vos besoins en matière d’assurance-vie ont-ils évolué ? Vos proches profiteraient-ils d’un montant suffisant qui remplacerait votre revenu si vous étiez victime d’une tragédie cette année ? Avez-vous une assurance invalidité, si la tragédie était moins pire, mais qu’elle vous forçait à cesser de travailler ?

7. Planifiez votre futur

Il n’est jamais trop tard. Je ne suis pas un fan du mot « retraite » parce que je le trouve un peu réducteur, mais allez-y ! Investissez dans votre REER ou votre CELI (dont la limite cumulative maximale est maintenant de 95 000 $si vous n’avez jamais contribué). Faites (faire) des calculs pour savoir dans quelle mesure votre situation est correcte.

8. Instruisez-vous

Votre meilleure garantie. Investissez du temps pour améliorer vos connaissances financières. Lisez des livres ou suivez des cours en ligne pour mieux comprendre les marchés et les produits financiers ainsi que les stratégies fiscales.

L’année 2024 sera, à sa manière, une période qui vous offrira à la fois des défis et des occasions en matière de finances personnelles. En posant les bons gestes, vous pourrez protéger et améliorer votre santé financière.

Articles récents

Comment ça marche, le calcul des coûts en CHSLD ?

Il semble que vous ne soyez pas seul dans votre barque… Comment ça marche, le coût en CHSLD?

Voir plus

Les CPE sont moins chers? Pas si vous payez 40$ par jour.

C’est un sujet dont on parle à l’occasion. Probablement pas assez parce que le message semble

Voir plus

Planifier sa retraite jusqu’à son espérance de vie? Grave erreur!

L’espérance de vie, quelle belle notion souvent mal utilisée! C’est une variable qui peut

Voir plus